Actualités Immo

Evolution des prix de l’immobilier à Lyon en 2021

La crise sanitaire n’a pas entraîné une baisse des prix de l’immobilier, bien au contraire.

8/7/21

3

minutes

immobilier lyon

Evolution des prix de l’immobilier à Lyon en 2021

La crise sanitaire n’a pas entraîné une baisse des prix de l’immobilier, bien au contraire.

8/7/21

3

minutes

Le pack

9 dispositifs fiscaux

La crise sanitaire n’a pas entraîné une baisse des prix de l’immobilier, bien au contraire. Dans cet article, nous allons traiter de l’évolution des prix de l’immobilier à Lyon en 2021 dans le neuf comme dans l’ancien.

Sommaire

1 – Dynamique économique à Lyon

2 – La dynamique démographique à Lyon

3 – L’évolution des prix de l’immobilier à Lyon en 2021

  • Les prix de l’immobilier neuf
  • Les prix de l’immobilier ancien

1 - Dynamique économique à Lyon

Comme dans toutes les villes de France, le dynamisme économique de Lyon a été impacté par la crise sanitaire. L’Insee chiffre en effet le taux d’activité des entreprises à seulement 50% lors de la reprise, tout secteur d’activité confondu. Les entreprises du secteur de la restauration et de l’hôtellerie, très présentes à Lyon, ont évidemment été les plus impactées. Cependant, la ville attire toujours de nombreux habitants. On observe en effet une forte augmentation de la population en 2020 et 2021.

2 - Dynamique démographique à Lyon

Depuis l’année 2020, la croissance démographique lyonnaise s’intensifie. On compte en effet une augmentation de 0,88% dans la métropole et de 0,49% dans Lyon intra-muros. Au début de l’année 2021, on ne comptait pas moins de 518 635 Lyonnais et 1 398 892 Grand-Lyonnais. Cela représente une augmentation de 12 965 personnes en un an seulement. L’augmentation la plus impressionnante a eu lieu à Villeurbanne, avec 2947 nouveaux habitants. Cette croissance démographique a également participé à l’évolution des prix de l’immobilier.

3 – L’évolution des prix de l’immobilier à Lyon en 2021

Evolution des prix de l’immobilier neuf à Lyon

Selon un rapport de la Fédération des Promoteurs immobiliers de la Région Lyonnaise, les réservations de logements neufs sont en chute libre en 2021. Les réservations de logements collectifs connaissent en effet une baisse de 18%. Les ventes en bloc, quant à elles, affichent une baisse de 24% en moyenne. Cette diminution des ventes est directement liée à l’évolution des prix de l’immobilier neuf à Lyon en 2021 et 2020.

Les prix ont en effet augmenté de près de 6,2% en une année seulement. Ils atteignent ainsi une moyenne de 5218€/m² et dépassent les 6000€/m² dans le centre de Lyon. La crise sanitaire, les confinements et l’augmentation des prix en centre-ville ont également entraîné une augmentation de près de 50% des demandes de logements en périphéries. Les prix de l’immobilier en périphérie de Lyon connaissent donc également une hausse de près de 5% depuis le début de l’année 2021.

La baisse des ventes et la hausse des prix ne signifient cependant pas le déclin du marché de l’immobilier neuf. La ville de Lyon regorge en effet d’opportunités pour des investissements locatifs, notamment en loi Pinel et LMNP. Vous souhaitez devenir un professionnel de l’immobilier neuf ? La solution OTAREE vous permet de simplifier et d’accélérer vos ventes grâce à des outils adaptés.

Evolution des prix de l’immobilier ancien à Lyon

Comme nous l’avons vu ci-dessus, l’immobilier neuf représente une offre trop faible pour absorber la forte demande de logements, liée à l’afflux démographique important. Face à cette pénurie, les logements anciens sont très sollicités. En effet, la crise sanitaire n’a pas altéré significativement la demande, qui entraîne une forte accélération du marché immobilier. Selon le baromètre de LPI-SeLoger, les prix moyens de l’immobilier ancien connaissent une hausse de moyenne de 11,8%. Voici un récapitulatif du baromètre d’Avril 2021 pour l’immobilier ancien.

Côté périphérie lyonnaise, les prix s’envolent également, surtout dans les communes suivantes :

  • Vénissieux voit ses prix augmenter de 11,1%
  • Villeurbanne avec une évolution de +9,5%
  • Vaulx-en-Velin avec une hausse de 6,8%

Malgré la hausse significative des prix de l’immobilier ancien, Lyon reste une ville particulièrement attractive. De ce fait, les investissements locatifs sont toujours appréciés pour leur rentabilité. Notamment les investissements en loi Malraux et en loi Monument Historique. 

Que conclure ?

Les marchés de l’immobilier neuf et ancien à Lyon ne semblent pas prêts de voir leurs prix descendre. Cependant, la forte demande que génère cette ville représente une belle opportunité, tant pour les acquéreurs que pour les professionnels de l’immobilier.

Envie d’en savoir plus ?

Retrouvez tous les programmes immobiliers d’OTAREE par région, ainsi que toute l’actualité de l’immobilier neuf.

chevron bouton
Partager cet article
Panorama de Lyon depuis la Croix-Rousse

La crise sanitaire n’a pas entraîné une baisse des prix de l’immobilier, bien au contraire. Dans cet article, nous allons traiter de l’évolution des prix de l’immobilier à Lyon en 2021 dans le neuf comme dans l’ancien.

Sommaire

1 – Dynamique économique à Lyon

2 – La dynamique démographique à Lyon

3 – L’évolution des prix de l’immobilier à Lyon en 2021

  • Les prix de l’immobilier neuf
  • Les prix de l’immobilier ancien

1 - Dynamique économique à Lyon

Comme dans toutes les villes de France, le dynamisme économique de Lyon a été impacté par la crise sanitaire. L’Insee chiffre en effet le taux d’activité des entreprises à seulement 50% lors de la reprise, tout secteur d’activité confondu. Les entreprises du secteur de la restauration et de l’hôtellerie, très présentes à Lyon, ont évidemment été les plus impactées. Cependant, la ville attire toujours de nombreux habitants. On observe en effet une forte augmentation de la population en 2020 et 2021.

2 - Dynamique démographique à Lyon

Depuis l’année 2020, la croissance démographique lyonnaise s’intensifie. On compte en effet une augmentation de 0,88% dans la métropole et de 0,49% dans Lyon intra-muros. Au début de l’année 2021, on ne comptait pas moins de 518 635 Lyonnais et 1 398 892 Grand-Lyonnais. Cela représente une augmentation de 12 965 personnes en un an seulement. L’augmentation la plus impressionnante a eu lieu à Villeurbanne, avec 2947 nouveaux habitants. Cette croissance démographique a également participé à l’évolution des prix de l’immobilier.

3 – L’évolution des prix de l’immobilier à Lyon en 2021

Evolution des prix de l’immobilier neuf à Lyon

Selon un rapport de la Fédération des Promoteurs immobiliers de la Région Lyonnaise, les réservations de logements neufs sont en chute libre en 2021. Les réservations de logements collectifs connaissent en effet une baisse de 18%. Les ventes en bloc, quant à elles, affichent une baisse de 24% en moyenne. Cette diminution des ventes est directement liée à l’évolution des prix de l’immobilier neuf à Lyon en 2021 et 2020.

Les prix ont en effet augmenté de près de 6,2% en une année seulement. Ils atteignent ainsi une moyenne de 5218€/m² et dépassent les 6000€/m² dans le centre de Lyon. La crise sanitaire, les confinements et l’augmentation des prix en centre-ville ont également entraîné une augmentation de près de 50% des demandes de logements en périphéries. Les prix de l’immobilier en périphérie de Lyon connaissent donc également une hausse de près de 5% depuis le début de l’année 2021.

La baisse des ventes et la hausse des prix ne signifient cependant pas le déclin du marché de l’immobilier neuf. La ville de Lyon regorge en effet d’opportunités pour des investissements locatifs, notamment en loi Pinel et LMNP. Vous souhaitez devenir un professionnel de l’immobilier neuf ? La solution OTAREE vous permet de simplifier et d’accélérer vos ventes grâce à des outils adaptés.

Evolution des prix de l’immobilier ancien à Lyon

Comme nous l’avons vu ci-dessus, l’immobilier neuf représente une offre trop faible pour absorber la forte demande de logements, liée à l’afflux démographique important. Face à cette pénurie, les logements anciens sont très sollicités. En effet, la crise sanitaire n’a pas altéré significativement la demande, qui entraîne une forte accélération du marché immobilier. Selon le baromètre de LPI-SeLoger, les prix moyens de l’immobilier ancien connaissent une hausse de moyenne de 11,8%. Voici un récapitulatif du baromètre d’Avril 2021 pour l’immobilier ancien.

Côté périphérie lyonnaise, les prix s’envolent également, surtout dans les communes suivantes :

  • Vénissieux voit ses prix augmenter de 11,1%
  • Villeurbanne avec une évolution de +9,5%
  • Vaulx-en-Velin avec une hausse de 6,8%

Malgré la hausse significative des prix de l’immobilier ancien, Lyon reste une ville particulièrement attractive. De ce fait, les investissements locatifs sont toujours appréciés pour leur rentabilité. Notamment les investissements en loi Malraux et en loi Monument Historique. 

Que conclure ?

Les marchés de l’immobilier neuf et ancien à Lyon ne semblent pas prêts de voir leurs prix descendre. Cependant, la forte demande que génère cette ville représente une belle opportunité, tant pour les acquéreurs que pour les professionnels de l’immobilier.

Envie d’en savoir plus ?

Retrouvez tous les programmes immobiliers d’OTAREE par région, ainsi que toute l’actualité de l’immobilier neuf.

Articles associés

forme rougeforme rouge