Actualités Immo

Prix de l'immobilier neuf à Toulouse : quelle évolution ?

Découvrez l’évolution des prix de l’immobilier à Toulouse en 2023, le changement du zonage Pinel et les tendances 2024.

18/1/24

3

minutes

prix immobilier toulouse

Prix de l'immobilier neuf à Toulouse : quelle évolution ?

Découvrez l’évolution des prix de l’immobilier à Toulouse en 2023, le changement du zonage Pinel et les tendances 2024.

18/1/24

3

minutes

Le pack

9 dispositifs fiscaux

Prix de l'immobilier neuf à Toulouse : quelle évolution ?

Toulouse, surnommée la "Ville Rose" en raison de la couleur distincte de ses bâtiments en terre cuite, est non seulement reconnue pour son riche patrimoine historique et culturel, mais également pour son dynamisme économique. Grâce à cet article, obtenez une vision globale de l'évolution des prix de l'immobilier à Toulouse, en prenant en compte les tendances actuelles et des prévisions pour 2024. Avec un point d'intérêt particulier sur le changement du zonage Pinel, une mesure qui va grandement impacter l'investissement dans l'immobilier neuf !

Prix de l’immobilier neuf à Toulouse : quelles tendances pour 2023/2024 ?

Le marché immobilier neuf à Toulouse se caractérise par une augmentation continue des prix. Au premier semestre 2023, le coût moyen du mètre carré a grimpé à 4 550 €, comparé à 4 520 € l'année précédente. Cette augmentation des prix vient toutefois avec une baisse du nombre de logements neufs mis en vente, ce qui tend davantage le marché toulousain.

Concernant les prix, l'augmentation est notable tant dans l'ensemble de l'aire urbaine de Toulouse qu'à l'intérieur de la ville. Pour l'aire urbaine, le prix moyen du mètre carré s'élève à 4 550 € au premier semestre 2023, en hausse par rapport à 4 260 € en 2022 et 3 990 € en 2021. Cette augmentation représente environ 7 % par an depuis le premier semestre 2021. À Toulouse intramuros, le prix moyen du mètre carré atteint 4 780 €, reflétant également une hausse de 7%.

De plus, le nombre de logements neufs mis en vente est en nette diminution : les mises en vente ont diminué de 39 % par rapport au premier semestre 2022, avec seulement 1 829 logements disponibles au premier semestre 2023, contre 3 023 en 2022. Cette baisse est plus marquée dans certains secteurs de l'aire urbaine. À Toulouse même, la situation est légèrement moins critique, avec des mises en vente stagnantes ou en très légère hausse.

En complément, on peut noter une augmentation des annulations d'achat, à hauteur de 28 %, soit 10 % de plus qu'au premier semestre 2022. Cette tendance est en partie attribuée à la montée des taux d'intérêt et à la prudence accrue des banques en matière d'octroi de prêts immobiliers. Cependant, cette situation ne doit pas être interprétée comme une crise de la demande, mais plutôt comme une crise du financement.

Toulouse passe en zone A Pinel

La récente modification du zonage Pinel impacte significativement le marché et les prix immobiliers de Toulouse. Le lundi 2 octobre 2023, un arrêté du ministère de la Transition écologique et de la cohésion des territoires a été rendu public, annonçant le passage de Toulouse de la zone B1 à la zone A. Cette mesure modifie l'arrêté du 1er août 2014 relatif au code de la construction et de l'habitat, et place désormais Toulouse au même niveau que plusieurs grandes métropoles françaises, ainsi que certaines communes de la Côte d’Azur et de la région parisienne qui ne sont pas en zone A bis.

La zone A est réputée pour être la plus tendue en termes de marché locatif en France. Cette transition pour Toulouse a pris effet dès le 3 octobre 2023, le jour suivant la publication de l'arrêté, qui précise son application immédiate. Ce changement est significatif tant pour les propriétaires bailleurs que pour les locataires, bien que le nouveau zonage ne s'applique qu'aux acquisitions de logements réalisées postérieurement à cette date, ne possédant pas de caractère rétroactif.

Un plafond plus élevé pour le loyer maximal

Avec ce changement de zone, le plafond de loyer maximal autorisé à Toulouse a augmenté : il passe de 10,93 € par mètre carré en zone B1 à 13,56 € en zone A. Parallèlement, les plafonds de ressources pour les locataires souhaitant bénéficier d'un logement Pinel ont été revalorisés. Pour une personne seule, ce plafond passe de 34 115 € à 41 855 €. Pour un couple, il est de 45 558 € à 62 555 €.

Toulouse n'est pas la seule ville concernée par ces ajustements. D'autres communes telles que Bordeaux, Arcachon, La Rochelle ou Deauville entrent également dans la zone A dès ce début d'octobre 2023. Cette évolution offre aux bailleurs de nouvelles perspectives d'investissement, particulièrement attractives dans le cadre du dispositif Pinel, qui reste en vigueur jusqu'au 31 décembre 2024.

Qu’attendre en 2024 pour l’évolution des prix immobiliers à Toulouse ?

Prédire l'évolution exacte des prix de l'immobilier à Toulouse en 2024 nécessite de prendre en compte plusieurs facteurs clés :

  • Changement de zonage Pinel : les investisseurs peuvent s'attendre à des prix potentiellement plus élevés, étant donné que cette zone est plus tendue sur le plan locatif.
  • Situation économique globale et locale : si l'économie reste stable ou en croissance, cela pourrait soutenir une augmentation continue des prix. En revanche, un ralentissement économique pourrait freiner cette tendance.
  • Demande et offre de logements : la demande de logements à Toulouse, notamment due à l'attractivité de la ville pour les étudiants et les professionnels, reste un facteur clé. 

Ainsi, si la tendance actuelle et les conditions économiques et politiques se maintiennent, on peut s'attendre à une poursuite de la hausse des prix de l'immobilier à Toulouse en 2024. Cependant, cette évolution dépendra fortement de l'équilibre entre l'offre et la demande, ainsi que des politiques gouvernementales et des conditions économiques globales.

L’immobilier neuf à Toulouse a de grandes chances de bien se porter dans les prochaines années ! Pour accompagner vos clients dans les meilleures conditions, OTAREE vous propose une large gamme de services, allant du CRM au comparateur de lots en ligne : vendez le meilleur de l’immobilier neuf à vos clients !

Zoom sur les prix en immobilier neuf à Toulouse : ce qu’il faut retenir

Les prix immobiliers à Toulouse ont considérablement augmenté ces dernières années, avec une tension locative de plus en plus forte, d’où le récent passage de la ville en zone A pour le dispositif Pinel. Cette tendance haussière va probablement continuer durant les prochaines années, un point particulièrement intéressant à mettre en avant pour valoriser vos programmes immobiliers neufs auprès des investisseurs !

Comment se porte l'immobilier neuf ?

En 2023, l'avenir du marché immobilier en France est marqué par un contexte d'inflation et une augmentation conséquente des taux d'intérêt. Ces conditions économiques suggèrent que, bien que le marché immobilier devrait continuer de croître, cette progression sera probablement plus modérée. Les prévisions indiquent que les prix de l'immobilier sur le territoire français devraient connaître une hausse, avec une croissance estimée à environ 3 % pour l'année 2024.

Est-ce le moment d'acheter un bien immobilier en 2024 ?

Oui, même si les taux d'intérêt peuvent fluctuer, l'achat d'un bien immobilier demeure une décision financière intéressante pour 2024. 

chevron bouton
Partager cet article
otaree prix immobilier toulouse

Prix de l'immobilier neuf à Toulouse : quelle évolution ?

Toulouse, surnommée la "Ville Rose" en raison de la couleur distincte de ses bâtiments en terre cuite, est non seulement reconnue pour son riche patrimoine historique et culturel, mais également pour son dynamisme économique. Grâce à cet article, obtenez une vision globale de l'évolution des prix de l'immobilier à Toulouse, en prenant en compte les tendances actuelles et des prévisions pour 2024. Avec un point d'intérêt particulier sur le changement du zonage Pinel, une mesure qui va grandement impacter l'investissement dans l'immobilier neuf !

Prix de l’immobilier neuf à Toulouse : quelles tendances pour 2023/2024 ?

Le marché immobilier neuf à Toulouse se caractérise par une augmentation continue des prix. Au premier semestre 2023, le coût moyen du mètre carré a grimpé à 4 550 €, comparé à 4 520 € l'année précédente. Cette augmentation des prix vient toutefois avec une baisse du nombre de logements neufs mis en vente, ce qui tend davantage le marché toulousain.

Concernant les prix, l'augmentation est notable tant dans l'ensemble de l'aire urbaine de Toulouse qu'à l'intérieur de la ville. Pour l'aire urbaine, le prix moyen du mètre carré s'élève à 4 550 € au premier semestre 2023, en hausse par rapport à 4 260 € en 2022 et 3 990 € en 2021. Cette augmentation représente environ 7 % par an depuis le premier semestre 2021. À Toulouse intramuros, le prix moyen du mètre carré atteint 4 780 €, reflétant également une hausse de 7%.

De plus, le nombre de logements neufs mis en vente est en nette diminution : les mises en vente ont diminué de 39 % par rapport au premier semestre 2022, avec seulement 1 829 logements disponibles au premier semestre 2023, contre 3 023 en 2022. Cette baisse est plus marquée dans certains secteurs de l'aire urbaine. À Toulouse même, la situation est légèrement moins critique, avec des mises en vente stagnantes ou en très légère hausse.

En complément, on peut noter une augmentation des annulations d'achat, à hauteur de 28 %, soit 10 % de plus qu'au premier semestre 2022. Cette tendance est en partie attribuée à la montée des taux d'intérêt et à la prudence accrue des banques en matière d'octroi de prêts immobiliers. Cependant, cette situation ne doit pas être interprétée comme une crise de la demande, mais plutôt comme une crise du financement.

Toulouse passe en zone A Pinel

La récente modification du zonage Pinel impacte significativement le marché et les prix immobiliers de Toulouse. Le lundi 2 octobre 2023, un arrêté du ministère de la Transition écologique et de la cohésion des territoires a été rendu public, annonçant le passage de Toulouse de la zone B1 à la zone A. Cette mesure modifie l'arrêté du 1er août 2014 relatif au code de la construction et de l'habitat, et place désormais Toulouse au même niveau que plusieurs grandes métropoles françaises, ainsi que certaines communes de la Côte d’Azur et de la région parisienne qui ne sont pas en zone A bis.

La zone A est réputée pour être la plus tendue en termes de marché locatif en France. Cette transition pour Toulouse a pris effet dès le 3 octobre 2023, le jour suivant la publication de l'arrêté, qui précise son application immédiate. Ce changement est significatif tant pour les propriétaires bailleurs que pour les locataires, bien que le nouveau zonage ne s'applique qu'aux acquisitions de logements réalisées postérieurement à cette date, ne possédant pas de caractère rétroactif.

Un plafond plus élevé pour le loyer maximal

Avec ce changement de zone, le plafond de loyer maximal autorisé à Toulouse a augmenté : il passe de 10,93 € par mètre carré en zone B1 à 13,56 € en zone A. Parallèlement, les plafonds de ressources pour les locataires souhaitant bénéficier d'un logement Pinel ont été revalorisés. Pour une personne seule, ce plafond passe de 34 115 € à 41 855 €. Pour un couple, il est de 45 558 € à 62 555 €.

Toulouse n'est pas la seule ville concernée par ces ajustements. D'autres communes telles que Bordeaux, Arcachon, La Rochelle ou Deauville entrent également dans la zone A dès ce début d'octobre 2023. Cette évolution offre aux bailleurs de nouvelles perspectives d'investissement, particulièrement attractives dans le cadre du dispositif Pinel, qui reste en vigueur jusqu'au 31 décembre 2024.

Qu’attendre en 2024 pour l’évolution des prix immobiliers à Toulouse ?

Prédire l'évolution exacte des prix de l'immobilier à Toulouse en 2024 nécessite de prendre en compte plusieurs facteurs clés :

  • Changement de zonage Pinel : les investisseurs peuvent s'attendre à des prix potentiellement plus élevés, étant donné que cette zone est plus tendue sur le plan locatif.
  • Situation économique globale et locale : si l'économie reste stable ou en croissance, cela pourrait soutenir une augmentation continue des prix. En revanche, un ralentissement économique pourrait freiner cette tendance.
  • Demande et offre de logements : la demande de logements à Toulouse, notamment due à l'attractivité de la ville pour les étudiants et les professionnels, reste un facteur clé. 

Ainsi, si la tendance actuelle et les conditions économiques et politiques se maintiennent, on peut s'attendre à une poursuite de la hausse des prix de l'immobilier à Toulouse en 2024. Cependant, cette évolution dépendra fortement de l'équilibre entre l'offre et la demande, ainsi que des politiques gouvernementales et des conditions économiques globales.

L’immobilier neuf à Toulouse a de grandes chances de bien se porter dans les prochaines années ! Pour accompagner vos clients dans les meilleures conditions, OTAREE vous propose une large gamme de services, allant du CRM au comparateur de lots en ligne : vendez le meilleur de l’immobilier neuf à vos clients !

Zoom sur les prix en immobilier neuf à Toulouse : ce qu’il faut retenir

Les prix immobiliers à Toulouse ont considérablement augmenté ces dernières années, avec une tension locative de plus en plus forte, d’où le récent passage de la ville en zone A pour le dispositif Pinel. Cette tendance haussière va probablement continuer durant les prochaines années, un point particulièrement intéressant à mettre en avant pour valoriser vos programmes immobiliers neufs auprès des investisseurs !

Comment se porte l'immobilier neuf ?

En 2023, l'avenir du marché immobilier en France est marqué par un contexte d'inflation et une augmentation conséquente des taux d'intérêt. Ces conditions économiques suggèrent que, bien que le marché immobilier devrait continuer de croître, cette progression sera probablement plus modérée. Les prévisions indiquent que les prix de l'immobilier sur le territoire français devraient connaître une hausse, avec une croissance estimée à environ 3 % pour l'année 2024.

Est-ce le moment d'acheter un bien immobilier en 2024 ?

Oui, même si les taux d'intérêt peuvent fluctuer, l'achat d'un bien immobilier demeure une décision financière intéressante pour 2024. 

Articles associés

forme rougeforme rouge