Nouvelle-Aquitaine : des territoires aussi attractifs que leurs marchés immobiliers

La Nouvelle-Aquitaine ne fait pas seulement partie des plus grandes régions françaises. Le dynamisme de son économie en fait un marché incomparable pour les professionnels de l’immobilier comme pour leurs clients.

Et si vous vous appuyiez sur les fonctionnalités d’un logiciel immobilier neuf innovant pour accélérer votre prospection de biens disponibles et soutenir l’activité de votre cabinet de gestion de patrimoine ?

Nouvelle-Aquitaine : une démographie marquée par l’attractivité régionale

Si la réforme territoriale des régions françaises de 2015 a permis la création de nouvelles collectivités homogènes, la région de la Nouvelle-Aquitaine fait figure d’exception. Ce territoire hétérogène, qui se compose de 12 départements, s’étend des Pyrénées-Atlantiques (64) à la Charente-Maritime (17), en passant par la Corrèze (19) ou l’incontournable Gironde (33).

La région longe donc le littoral atlantique qui enregistre une belle attractivité démographique : près de 6 millions d’habitants peuplent ce territoire dont la superficie excède celle d’un pays comme l’Autriche. Si les villes côtières, les stations balnéaires et les hauts lieux des sports d’hiver pyrénéens attirent un nombre croissant d’investisseurs immobiliers, les grandes aires urbaines de la région ne sont pas en reste.

Des agglomérations comme celles de Bordeaux, de Pau ou encore de Poitiers caracolent en tête des zones les plus densément peuplées en Nouvelle-Aquitaine. Les centres universitaires de la région, comme ceux de La Rochelle ou de Limoges, attirent quant à eux une population jeune et issue de tout le territoire français.

Enfin, les nombreux emplois touristiques que fournit ce territoire d’exception génèrent d’importants flux migratoires au fil des saisons, tant estivales qu’hivernales.

Région néo-aquitaine : une économie endurante et ultra-diversifiée

L’hétérogénéité des territoires qui composent la Nouvelle-Aquitaine se traduit directement dans son économie, qui fait partie des plus dynamiques de l’Hexagone. En effet, la région affiche le chiffre d’affaires agricole le plus important à l’échelle européenne, tandis qu’elle offre le plus grand nombre d’emplois liés à l’économie touristique de France.

Ses nombreuses stations balnéaires, dont certaines bénéficient d’une longue tradition historique (Biarritz, Royan), attirent autant de touristes que de travailleurs saisonniers, sans oublier les investisseurs en quête de résidences secondaires. Mais la Nouvelle-Aquitaine ne saurait se résumer à son activité estivale, puisqu’elle compte aussi un certain nombre de stations dédiées aux sports d’hiver dans les Pyrénées françaises.

Au-delà de son activité touristique, la région se démarque tout particulièrement dans le secteur de la recherche, qui repose essentiellement sur son réseau d’universités et de grandes écoles. L’agriculture locale y est particulièrement développée, notamment par le biais des productions viticoles de la région bordelaise.

Enfin, plusieurs secteurs industriels font de la Nouvelle-Aquitaine un important pôle de compétitivité : les activités aéronautiques, pharmaceutiques ou encore financières y génèrent un nombre important de créations d’entreprises et d’emplois.

Nouvelle-Aquitaine : l’essor d’un marché immobilier disparate

D’une façon générale, le marché immobilier néo-aquitain se caractérise par d’importants volumes de transactions. Ces derniers s’envolent dans certains départements comme celui de la Creuse, avec une hausse de plus de 66 %, de la Corrèze ou de la Charente qui enregistre une croissance de 15 % environ.

Toutefois, les disparités économiques et démographiques de la région s’expriment aussi sur son marché immobilier : dans des départements comme celui de la Charente-Maritime ou des Landes, moins dynamiques, la tendance est plutôt à la baisse.

En Gironde, et notamment dans la métropole bordelaise, le volume des ventes comme le prix des biens restent stables : comptez environ 3715 €/m² pour réaliser un investissement locatif à Bordeaux.

Dans les Pyrénées-Atlantiques, en revanche, la réduction d’impôts offerte par les dispositifs Pinel et LNMP ne permet pas de juguler la hausse des prix, tant dans l’ancien que dans le neuf. Dans des stations balnéaires cotées comme Biarritz, la valeur d’une maison individuelle avoisine ainsi 541 000 euros.

Immobilier neuf en Nouvelle-Aquitaine : des constructions en forte hausse

En matière d’immobilier neuf en Nouvelle-Aquitaine, la tendance n’est pas à la tension. Et pour cause : en 2016, près de 45 000 permis de construire avaient été délivrés par les collectivités locales pour répondre à la demande dans les plus grandes agglomérations. Le prix moyen du mètre carré s’avère particulièrement attractif pour les investisseurs comme pour les acquéreurs qui recherchent leur première résidence principale : à Bordeaux et dans sa périphérie, il faudra débourser entre 3837 € et 4331 €/m². Non loin de là, les acheteurs pourront espérer une rentabilité optimale dans les nombreuses stations balnéaires des Pyrénées-Atlantiques. Ils devront toutefois suivre l’évolution du neuf dans ce secteur, puisque les valeurs immobilières à Biarritz ou à Anglet s’élèvent bien souvent au-dessus des 5000 €/m².

Votre cabinet de gestion de patrimoine accompagne des candidats à l’investissement locatif ? En adoptant une plateforme immobilière innovante, vous simplifierez la gestion de votre activité tout en enrichissant le parcours d’achat que vous proposez à vos clients. Avec les mandats promoteurs intégrés dans la solution OTAREE, simplifiez votre recherche et votre gestion de biens neufs en Nouvelle-Aquitaine. Boostez vos performances commerciales grâce à OTAREE !

Besoin d’en savoir plus sur notre solution complète de vente d’immobilier neuf ?