Corse : une région française aux riches opportunités immobilières

Terre de contrastes et de caractère, la Corse s’impose aux investisseurs immobiliers par son attractivité touristique comme par le cadre de vie privilégié qu’elle propose aux locataires et aux propriétaires. Si son marché immobilier se caractérise par d’importants écarts de prix, ce large éventail d’opportunités fera le bonheur de tous les investisseurs qui bénéficieront directement d’une économie principalement liée au tourisme et du véritable « boom » démographique enregistré par l’île française.

Région corse : une croissance démographique sans précédent

La Corse s’impose comme une exception française à bien des égards. Cette collectivité territoriale unique, dont les deux circonscriptions dépendent d’Ajaccio, est longtemps restée rattachée à la ville italienne de Gênes avant d’intégrer la liste des régions administratives françaises. Sa superficie la place au quatrième rang des îles méditerranéennes, tandis que sa population ne représente que 0,5 % de la démographie française. Pourtant, la croissance démographique de la Corse surpasse celle de toutes les autres régions métropolitaines : son solde migratoire lui permet de conserver son statut de région dynamique et attractive. Cette population d’environ 340 000 habitants se concentre majoritairement autour des deux agglomérations principales de l’île : Bastia et Ajaccio. En 2020, le territoire corse enregistrait ainsi une hausse de population trois fois plus élevée que la moyenne nationale.

Corse : une activité économique essentiellement touristique

L’économie de la Corse s’est principalement développée autour de ses nombreuses activités touristiques, tout en préservant les savoir-faire agricoles traditionnels. La région peut encore compter sur une agriculture de niche particulièrement prisée par les nombreux touristes qui la visitent chaque année. La brebis et la chèvre corses font office de véritables patrimoines régionaux, puisque ces deux espèces contribuent à l’importante production de produits laitiers dans l’arrière-pays.

Au-delà de son agriculture de montagne, la Corse dispose d’une activité industrielle stable qui dépend essentiellement du secteur du bâtiment et des travaux publics (BTP). Enfin, la principale activité économique de la région réside dans le tourisme estival, mais aussi dans le tourisme d’affaires : les plages paradisiaques et les paysages pittoresques de la Corse attirent un nombre croissant de visiteurs au fil du temps, favorisant ainsi la construction d’infrastructures touristiques (hôtels, résidences secondaires, zones d’activités touristiques). L’important flux migratoire enregistré par la région contribue enfin à la construction et à l’achat de résidences principales, encouragés par les diverses formes de réduction d’impôts (Pinel, LMNP).

Marché immobilier en Corse : un vaste éventail de prix en constante évolution

La dynamique du marché immobilier corse ne répond pas toujours à des logiques évidentes. Les écarts de prix constatés d’une commune à l’autre peuvent laisser perplexe : tandis que la ville de Bastia enregistrait une baisse de 2 % en 2020, celle d’Ajaccio voyait la valeur de ses biens immobiliers augmenter de 10 %. Ces écarts se révèlent plus importants encore dans des villes de taille moyenne comme Porto-Vecchio, Calvi ou Propriano : ces stations touristiques ont vu leurs prix augmenter de 10 % à plus de 30 % dans certains quartiers.

Enfin, certaines communes comme Bonifacio ont vu leurs valeurs immobilières exploser avec une augmentation de plus de 110 %. D’une façon générale, les commercialisateurs d’immobilier neuf font la part belle aux résidences secondaires : celles-ci représentent plus de 37 % de la pierre corse. Ce chiffre s’explique en partie par l’accroissement spectaculaire de ce type de bien immobilier sur le territoire au cours des 20 dernières années, avec une hausse de 54 %.

Corse : un marché immobilier neuf rentable pour les investisseurs

Si l’immobilier neuf en Corse peut présenter de belles opportunités aux acheteurs qui souhaitent s’y installer, il s’avère encore plus rentable pour les investisseurs qui désirent bénéficier d’une réduction d’impôts. Ces acquéreurs pourront en effet profiter pleinement de l’attractivité et de la forte tension locative de l’Île de Beauté, dont certains secteurs relèvent des zones A et B1 au regard de la loi Pinel. C’est notamment le cas des communes d’Ajaccio, de Bastia, de Calvi ou encore de Bonifacio où les investisseurs pourront porter leur choix sur une maison neuve pour une mise en location saisonnière, un appartement neuf pour une location à l’année ou encore une résidence touristique avec services.

Si ces villes touristiques attirent plusieurs millions de visiteurs chaque année, les acheteurs pourront également faire le pari rentable d’un investissement immobilier dans l’arrière-pays : de nombreux touristes font désormais le choix d’éviter les circuits les plus fréquentés pour se ressourcer dans la montagne corse. Enfin, l’achat d’une maison neuve en Corse pour s’y installer permettra aux nouveaux propriétaires de bénéficier d’avantages fiscaux spécifiques, dus au statut particulier de la région française.

Vous souhaitez obtenir un panorama complet des biens immobiliers neufs en Corse pour le compte de votre cabinet de gestion de patrimoine ou de votre réseau d’agences ? Avec les mandats promoteurs intégrés dans la solution OTAREE, visualisez les biens disponibles et orientez votre clientèle vers les investissements immobiliers les plus rentables. Bénéficiez d’une interface intuitive et d’une plateforme dédiée aux professionnels de l’immobilier neuf avec le logiciel Link-app !

Besoin d’en savoir plus sur notre solution complète de vente d’immobilier neuf ?