Bourgogne-Franche-Comté : une riche industrie et un immobilier neuf accessible

La région Bourgogne-Franche-Comté accueille une multitude de grandes entreprises françaises, des fleurons industriels comme Peugeot aux géants de l’agroalimentaire comme Amora Maille. Le dynamisme de l’industrie et, d’une façon plus générale, de l’économie bourguignonne-franc-comtoise attire de nombreux investisseurs et acquéreurs d’immobilier neuf sur un marché stagnant aux prix abordables. Malgré sa faible croissance démographique, le territoire régional se caractérise tant par sa stabilité économique que par la qualité des cadres de vie qu’il propose, en particulier dans les communes limitrophes de la Suisse.

Région Bourgogne-Franche-Comté : une population active et bien répartie

La fusion de la Bourgogne et de la Franche-Comté en 2015 s’apparente à un mariage heureux. En effet, les deux anciennes régions développent déjà des liens étroits sur le plan de la recherche et de l’enseignement universitaire avant leur réunification administrative. Il n’y a donc rien d’étonnant à ce que la nouvelle région Bourgogne-Franche-Comté développe de belles synergies sur le plan démographique. Rappelons toutefois que ce territoire industriel enregistre une densité de population inférieure à la moyenne nationale, bien qu’il représente 9 % de la superficie de l’Hexagone et qu’il se place, à ce titre, en cinquième position dans le classement des plus grandes régions de France. Avec près de 3 millions d’habitants, la Bourgogne-Franche-Comté connaît également quelques disparités structurelles : au dynamisme démographique de villes comme Besançon et Dijon s’oppose parfois une croissance moins soutenue dans les départements bourguignons.

Région Bourgogne-Franche-Comté : une économie industrielle florissante

L’économie bourguignonne-franc-comtoise peut se caractériser par deux phénomènes majeurs : un parc industriel dynamique et une politique d’exportation efficace. En effet, la région enregistrait le second meilleur excédent commercial en 2016, notamment grâce à son industrie diversifiée. Parmi les secteurs d’activité les mieux représentés sur le territoire, la production de pièces automobiles, de composants électriques ou encore la sidérurgie occupent des places de choix au regard de l’économie nationale. Les bassins industriels de la Bourgogne-Franche-Comté assurent ainsi un nombre d’emplois satisfaisant, puisque la région comptabilise un total de 25 aires d’emploi privilégiées. Il faut toutefois souligner que 5 de ces 25 zones dynamiques concentrent plus de 50 % des opportunités professionnelles, parmi lesquelles Dijon, Besançon ou encore Auxerre. Au-delà de son activité industrielle, la Bourgogne-Franche-Comté fait enfin la part belle à l’agriculture et, à moindre échelle, au secteur des services aux personnes et aux entreprises.

Région Bourgogne-Franche-Comté : un marché immobilier stable et accessible

Si le marché immobilier de Bourgogne-Franche-Comté ne brille pas par son dynamisme, il attire de nombreux acquéreurs grâce à sa stabilité. En effet, le prix moyen du mètre carré sur le territoire régional s’élève à 1484 € sur le marché de l’ancien. Ce chiffre place la région sous la moyenne nationale, puisque le prix médian français tourne autour des 2595 €/m².

Ce que l’on pourrait qualifier de dépression immobilière peut toutefois représenter une véritable opportunité pour les professionnels de l’immobilier comme pour les acquéreurs. Ces derniers peuvent en effet acheter une résidence principale à bas prix ou réaliser un investissement locatif intéressant sur des territoires au dynamisme économique accru. Il semblerait que les dispositifs Pinel ou LMNP n’aient pas vraiment contribué au dynamisme immobilier local, sauf quelques exceptions. Des communes frontalières de la Suisse enregistrent une hausse légère des prix, tout comme les villes de Dijon et de Besançon. Ce marché stable et accessible connaît également un regain d’activité immobilière dans les communes de Pontarlier, de Mâcon, de Belfort ou encore d’Auxerre.

Bourgogne-Franche-Comté : un immobilier neuf attractif et abordable

L’immobilier neuf en Bourgogne-Franche-Comté contribue directement à la hausse des prix sur le territoire régional : comptez 2701 €/m² en moyenne. Ce marché pâtit cependant d’un taux de logements vacants supérieur à la moyenne nationale, puisqu’il s’élève à 10 % (contre 8 % sur le reste du territoire français). L’accessibilité des biens neufs de la région attire ainsi des acquéreurs et des investisseurs particulièrement jeunes : plus de 50 % d’entre eux ont moins de 40 ans. Par ailleurs, la catégorie socio-professionnelle la plus représentée parmi ces acheteurs est celle des ouvriers et des employés, attirés par le dynamisme industriel et, dans une moindre mesure, la diversité des activités tertiaires du territoire.

Vous souhaitez entrer en contact avec les commercialisateurs d’immobilier neuf dans la région Bourgogne-Franche-Comté ? Les mandats promoteurs intégrés dans la solution OTAREE facilitent la gestion des dossiers de votre cabinet de gestion de patrimoine ou de votre réseau immobilier. Identifiez des biens attractifs et éligibles aux dispositifs de réduction d’impôts dans toute la région avec un logiciel dédié à la prospection immobilière !

Besoin d’en savoir plus sur notre solution complète de vente d’immobilier neuf ?